Menu

Le CDOS accompagne un athlète handisport dans son projet


Rédigé le Dimanche 6 Mars 2022 à 09:00 | Lu 67 commentaire(s)


Jeudi 3 mars 2022, le président du Comité départemental olympique et sportif de la Manche Alain Thiebot, a signé une convention avec Andy Delaunay, athlète handisport mal voyant, pour l’accompagner dans sa quête des jeux paralympiques de Paris 2024.


Après six mois de travail en commun, l’Equipe Départementale Sport et Handicap conduite par le Comité Départemental Olympique et Sportif de la Manche, parfaitement associé au SDJES 50, et le lanceur de poids handisport Andy Delaunay ont officialisé une convention d’accompagnement vers les Jeux Paralympiques de Paris 2024 « Avec notre outil de l’Équipe Départementale Sport et Handicap (EDSH) nous pouvons actionner des leviers d’accompagnement vers le handisport et nous n’avons pas hésité quand Andy Delaunay est venu nous voir » explique Alain Thiebot, président du CDOS de la Manche. « Le projet de participation aux Jeux paralympiques de Paris 2024 est évidemment la tête de pont mais plus largement, c’est un double projet de vie, social et sportif auquel nous participons ». Cette convention porte cette année sur une somme de 2000 € pour que l’athlète puisse faire face à ses frais de déplacement, ses frais d’équipements et de nutrition. De quoi faciliter la vie d’Andy Delaunay, récent médaillé de bronze aux championnats de France indoor de Nantes : « Tout est très cadré et très organisé avec le CDOS, et des gens toujours à l’écoute, très patients. Les solutions que nous avons trouvées sont optimales. D’abord, ils m’ont accompagné par une mise en réseau avec le club du BA Coutances pour m’accueillir, puis ensuite dans l’accompagnement un peu plus précis et financier, jusqu’à aboutir à cette convention ». Son nouveau club du BA Coutances/MACS s’occupe de ses entraînements et de la prise en charge de ses compétitions. Un travail d’équipe entre le CDOS de la Manche, le club et l’athlète qui doit permettre l’évolution de ce dernier dans la sérénité. Il s’agit là aussi d’un objectif fondamental pour Alain Thiebot et ses équipes du Comité olympique : « La Manche compte peu d’athlètes handisport et nous nous devons d’être auprès d’eux. Il s’agit d’accompagner ces sportives et sportifs d’une manière pragmatique et claire, ce qui est le cas avec Andy puisque cette convention à une portée triennale mais avec une révision des besoins chaque année. C’est un contrat de confiance que nous avons l’un avec l’autre ».    



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Juillet 2020 - 12:27 Newsletter EDSH n°8

Vendredi 10 Janvier 2020 - 12:27 Newsletter EDSH n°7